Titre professionnel Soudeur·euse Assembleur.euse Industriel.le

LE METIER

Le soudeur participe à la réalisation d’ouvrages et d’ensembles métalliques. Il assemble par soudage des éléments tels que des tôles, des tubes, des profilés ou des accessoires par fusion. Il met en oeuvre les deux procédés de soudage manuel que sont le semi-automatique (MAG) et le TIG en respectant des instructions et des critères qualitatifs définis.

Pré-requis

– Maîtrise des connaissances de base en mathématiques et en français
– Ne pas avoir de problèmes visuels et pulmonaires graves.
– Ne pas avoir de problèmes de dos (station debout fréquente).

Validation

Titre Professionnel de niveau européen 3 (CAP/BEP) du Ministère du travail
Attestation de formation
Code CPF : 245269

Durée

Durée indicative de 800 heures, incluant une période en entreprise, ajustable au regard du positionnement du candidat.

ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES A RÉALISER EN ENTREPRISE :

– Souder à plat au semi-automatique, en TIG et à l’électrode enrobée des ouvrages métalliques
– Souder en toutes positions au semi-automatique, en TIG et à l’électrode enrobée des ouvrages métalliques
– Exploiter des documents techniques de soudage.
– Réparer une soudure.
– Manutentionner des ouvrages métalliques.
– Respecter les consignes liées à la responsabilité sociétale et environnementale dans l’exercice de son activité.
– Réaliser les contrôles avant, pendant et après soudage.

PROGRAMME / CONTENU

– Souder à plat des ouvrages métalliques en semi-automatique et en TIG
– Souder en toutes positions des ouvrages métalliques en semi-automatique et en TIG
– Monter des éléments métalliques par pointage
– Redresser et anticiper des déformations sur des ensembles métalliques
– Organiser et préparer une action de soudage

MOYENS PÉDAGOGIQUES /ÉQUIPEMENTS

– Postes industriels de soudage
– Un formateur au minimum est présent en permanence dans l’atelier.

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

Les types d’emplois accessibles sont soudeur, soudeur industriel, soudeur TIG, soudeur semi-automatique, soudeur à l’arc avec électrode enrobée dans les secteurs d’activités tels que la fabrication de constructions métalliques, la chaudronnerie-tuyauterie, la fabrication de matériel de levage et de manutention, la construction de navires.

LIEU(X) ET DATE(S) DE FORMATIONS

Dates :

Une rentrée à deux par an – Se renseigner auprès de nos équipes

Autres

Accessibilité :

– Alternant (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation)
– Demandeur d’emploi inscrit à Pôle Emploi
– Salarié