Exploiter et/ou programmer un automate Schneider Electric M340 avec Unity Pro

LE METIER

A l’issue du stage, l’apprenant sera capable de :

– Maîtriser la mise en œuvre d’un automate M340 avec le logiciel Unity Pro

– Réaliser des actions de diagnostic de pannes avec le logiciel Unity Pro

– Exploiter la visualisation dynamique du programme et des données pour rechercher une panne de l’installation

– Mettre en œuvre et tester des solutions d’amélioration

– Diagnostiquer une défaillance de l’automate

– Analyser et modifier un programme

 

 

Type de formation

Pré-requis

Connaitre les fondamentaux des automatismes programmés

Validation

A la fin de la formation, une évaluation sur la base des objectifs définis dans la fiche programme est effectuée. Une attestation de formation est délivrée à l’issue de toutes les formations suivies dans le cadre du programme de la formation continue.

Durée

3 à 5 jours en fonction des objectifs à atteindre

PROGRAMME / CONTENU

 La configuration matérielle d’un M340

– Les racks et les possibilités d’extension

– Les caractéristiques des unités centrales

– L’adressage des modules et des voies d’entrées/sorties

– Le bloc de visualisation

L’ergonomie du logiciel Unity Pro

– Le paramétrage du logiciel

– La création d’un projet

– Le navigateur (vue structurelle, vue fonctionnelle)

– La sauvegarde d’un projet (formats des fichiers)

– Les langages de programmation : liste d’instructions (IL), contact (LD), littéral (ST), grafcet (SFC), blocs fonctionnels (FBD)

– La structure du programme: Les tâches maître (MAST) et rapide (FAST)

– Les sections et les sous-programmes

Les données

– Le format (bits, octets, mots, double mots)

– Les données localisées et non localisées

– Les données élémentaires (binaire, entiers, réel)

– Les données dérivées (entrées/sorties, structure, tableaux)

– Les blocs fonction élémentaires et dérivés

La connexion du PC à un automate (génération et transfert d’un programme)

– La création d’une application

– Définition de la configuration matérielle

– Création des sections dans les différents langages

– Définition des vues fonctionnelles

– Programmation des fonctions de base (logiques combinatoire, mémoires, temporisateurs, compteurs/décompteurs)

La création et la programmation d’une section grafcet

Méthodologie de localisation de défaillance avec la console

– Raccordement de la console : cordons, modes opératoire

– Diagnostic des modules, visualisation et forçage d’E/S

– La création et l’utilisation des tables d’animation

– L’utilisation des références croisées

– La visualisation dynamique du programme et des données

 

 

MOYENS PÉDAGOGIQUES /ÉQUIPEMENTS

– Alternance d’apports théoriques et de mises en situation sur les plateformes techniques

– 1 poste par stagiaire

– Validation : Attestation des acquis de fin de formation

– Nombre de participants : de 1 à 6 personnes

 

Public Visé

Automaticien, technicien de maintenance, agent de maintenance